Partagez | 
 

 Une balade en foret [raving story, Longbrame, Visceral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne
Licorne
Messages : 30
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 22
Localisation : ici et ailleurs

Feuille de personnage
Talent: Archerie
Rang: B
Faction: Neutre
Jeu 28 Juin - 0:21

Ma liberté fraîchement empochée me voilà donc de nouveau chez les cerfs. La nuit est en train de tomber et leur cité s’illumine peut à peu à mesure que les gens allument les lanternes au pied de leur porche. Il est trop tard pour que je trouve quelqu'un prêt à m’accompagner au-delà de la forêt, je ne me fais pas d'illusion, mais l'atmosphère enchanteresse du lieu pousse mes sabots à avancer d'eux même, je déambule ainsi dans les rues qui se vide, le museau en l'air, admirant l'ouvrage que les cerfs peuvent faire du bois, à la fois organique et cohérent dans son ensemble. Leur remarquable symbiose avec la nature à de quoi impressionner.

Et ci je ne dois être là que pour un soir autant en profité un peu. Je ne connais pratiquement rien de cet endroit et je m’empresse de le quitter, je sais que j'y reviendrais sûrement, mais prenons notre temps, je vais certainement dormir à la belle étoile comme c'est parti, même ci ce n'est pas pour me déplaire à vrai dire. Je passe devant une clairière farouchement gardé par deux grands cerfs qui comme deux statues encadre l'entrée de cet endroit, je crois que c'est la salle du trône, enfin comme il l'appelle, « la clairière du trône de bois », on en m'en à vaguement parler lors de mon premier passage ici. Je suis intrigué par les décorations murales qui semble raconter une histoire. Probablement celle du peuple ou du roi, mais un autre regard me sort de mes rêveries c'est celui d'un des garde qui me transpercerais bien avec ces yeux-ci il le pouvait, méfiant il doit se demander ce qu'un citoyen Neighpon fait ici, seul, ci tard dans la soirée, et mon arc sur le flan qui plus est. Je fait comme ci de rien été et passe mon chemin histoire de ne pas les alerter plus que nécessaire.

Passer un petit pont de pierre temps recouvert par le lichen qu'il en est devenu vert, l'humidité de la source passant en dessous offrant un endroit propice à son développement. Je lève les yeux au ciel pour admirer le découpage qu'offre la cime des arbres sur la voûte céleste. Le temps est clair, espérons qu'il le reste ainsi. J'inspire l'air frais de la nuit, j’apprécie le calme qu'elle apporte, les âmes s'endorment, le monde n'a l'air d’appartenir plus qu'a vous.

À l'orée de la ville je continue à passer devant les habitations, bien plus éparses qu'au centre-ville. Les grillons commencent à se faire entendre, je pense que je vais trouver un coin abrité et cacher par ici, quand, je remarque une roulotte garé au bord de la piste entre deux maisons sur un terrain laissé vaquant. De la lumière semble en sortir. Ma tête se penche toute seule malgré moi. Elle ne semble pas de manufacture Cerf, enfin je crois. Ce n'est définitivement pas Neighpon en tout cas ça j'en suis sûr. Et, ho, surprise quand je vois apparaître de derrière elle un poney au couvre-chef plus que particulier, c'est un occidental, j'y métrer mes crins à couper. Il se redresse pour monter à l’arriéré de son chariot avant de se rendre compte que je le fixe, telle un épouvantail planté au milieu de son champ, je suis figé dans ma pose de marche, un sabot en l'air la tête tournée vers lui, et cet une licorne ! Ce soir la chance me sourit.

Hésitant, je me décide quand même à dire quelque chose, mon comportement risquant de le mettre mal à l'aise. Je me penche pour le saluer : Bonsoir à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1102
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 22
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent: Imagination d'auteur
Rang: B
Faction: Neutre
Jeu 28 Juin - 18:15

Euh... Bonsoir ?

Le royaume des cerfs était un lieu singulier comparé à la vieille citadelle de Canterlot... Tout ou presque était végétal dans cette ville... et vivant ! Raving avait beau vivre parmi les licornes, il aurait tout-de-même eu du mal à imaginer un lieu tel que celui-ci. Les cerf vivaient en paix avec la nature, pas comme les poneys, qui ne vivaient que pour l'affronter et la dompter.

Land avait vraiment eu une bonne idée, en lui conseillant d'y passer après cette douloureuse expédition dans le froid mortel des Wendigo. Le calme ambiant y était vraiment reposant...

Et il y avait les cerf aussi. C'était la première fois que Raving rencontrait ses créatures. Même aigrit par ses récentes mésaventures, il devait toujours luter contre sa curiosité naturelle pour ne pas regarder les passants comme des bêtes curieuses ou étudier leurs bois comme l'aurait fait un artiste face à un model. Au lieu de cela, il avait commencé, pour une fois, à prendre au sérieux son métier officiel. Il avait conté aux passants des récits classiques de son royaume, quelques compositions de son invention, et avait su trouver un public curieux d'en entendre davantage, bien que peu nombreux... Raving fut forcé de constater que comme beaucoup, ils se méfiaient des étrangers.

Bien sûr, il y avait la différence culturelle à prendre en compte. Raving n'en savait pas beaucoup plus que ce que Land ne lui avait apprit. Pour éviter de provoquer des problèmes, il prit également grand soin de noter les différences qu'il pouvait voir par rapport à chez lui. Déjà, il comprit rapidement qu'il fallait éviter de fouler une pousse d'arbre par mégarde en leur présence : ils prenaient grand soin de la faune et de la flore, constamment. Et manifester de la brutalité serait bien mal vu. Cela faisait tout-de-même s'interroger le conteur sur la marche à suivre s'il devait faire face à un Timberwolf, ou une autre créature moins bienveillante.

Il avait également tenté de glaner quelques contes cerf auprès de son public, mais... Le peu qu'il avait rassemblé ne faisait pas des contes très... construits. Il fallait qu'il trouve un autre moyen de narrer ces récits, s'il voulait les utiliser.

Après les quelque temps passés là à découvrir ce nouveau monde, Raving reprenait goût au voyage et à la découverte. Il était resté trop longtemps en compagnie de Land...
Mais il avait toujours une dette envers elle. Elle semblait ne pas voir les choses de cette manière là. Mais pour le conteur... Tout n'était pas complètement fini. Au moins, tant qu'elle ne quittait pas Canterlot et restait à proximité d'un médecin qui pouvait lui venir en aide, Raving pouvait se dire qu'elle ne craignait rien.

Le conteur avait récupéré les pièces gagnées au fil de la journée (il y en avait juste assez pour s'acheter un pain, mais c'était déjà ça), et avait fait une dernière promenade avant de retourner à sa roulotte... Quand il s’était aperçu qu'un autre licorne avait fait son apparition pour le dévisager. Barbu, avec une corne courbée sur le front... Il n'avait jamais vu cela auparavant. D'où pouvait-il venir ? Et... Accessoirement, que voulait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirin
Kirin
Messages : 596
Date d'inscription : 04/12/2017
Age : 27
Localisation : Là où se trouve des gens.

Feuille de personnage
Talent: FireBalls
Rang: A
Faction: Neutre
Jeu 28 Juin - 20:33

Il était rare que Longbrâme venait en ville. Il dut laisser Woulfy, son loup était interdit en ville. A chaque fois, le cerf avait un pincement au cœur, mais tout ce passait bien. Quand il venait, il allait déjà voir ses parents dans leur arbres. Après plusieurs heures à discuter, se faire réprimander et réconforté, il se rendait dans les magasins avec le peu de ses sous qui récoltait pour se prendre des affaires. Vêtement chaud, clou, corde etc pour améliorer sa petite base entourer de son mur de ronce.

Mais cette fois, il y avait du changement ! Car en ville, il y avait un poney, un compteur. Il était venu pour apprendre et raconter des histoires. On dit qu'il était bon et ses histoire, bien que fantaisiste, semblait intéresser les jeunes comme Longbrâme. Alors le soir, le jeune adulte marchait à pas fureté vers la roulotte du compteur, essayant de s'approcher pour écourter ses histoires. Oui c'était idiot comme approche, mais il ne savait pas si ce poney était sympa ou non. Genre il pouvait bien être un grincheux qui raconte des histoires de monstre.

Seulement, il n'était pas le seul a vouloir déranger le compteur. Une licorne du Neighpon était là, facile a reconnaître avec ses yeux bridés et sa corne courber. Il venait tout juste de se saluer et le cerf se bloqua, derrière un arbre. Oh il n'était pas cacher, mais juste en retrait, observant la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 30
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 22
Localisation : ici et ailleurs

Feuille de personnage
Talent: Archerie
Rang: B
Faction: Neutre
Ven 29 Juin - 2:29

Je me repositionnai face à lui plus convenablement et m’approcha même de quelques pas, pour ne pas avoir à hausser la vois, à cette heure tardive.

« Euh... Bonsoir ? »

Me répondit-il l'air passablement circonspect, la licorne bleu au crin brun clair était aussi intriguer par moi que je ne l'été par lui. C'est vrais, peut-être n'a t'il lui-même jamais fait face à une licorne du Neighpon, ci moi-même je n'ai jamais côtoyé beaucoup d'étranger c'est que l'inverse doit être vrais également, la politique de notre pays a pendant longtemps interdit toutes forme d'immigration dans nos terres, les seuls que nous avons jamais toléré ont toujours était les cerfs, et les miens sont assez conservateurs pour ne pas vouloir se mêler aux occidentaux, mon accoutrement le gêne peut être. Ce n'était pas dans mes habitudes d’interpeller ainsi des gens qui m'étaient étrangers, dans la rue et je me sentis mal de l'importuner pendants quelques instants, mais après tout s'il ne voulait pas me parler, il me l'aurait probablement fait comprendre.
Je repris donc : excuser moi de vous importuner à cette heure, je me présente, Visceral. Vous êtes une licorne de Canterlot, c'est bien ça ?

J’espère avoir prononcé le nom de la ville correctement. Je n'y connais pas grand chose à ce qui se passe en dehors de nos frontières, je m'en rends compte maintenant. J'ai juste pris la peine, avant de partir, de chercher dans quel endroit il était possible de trouver des connaisseurs en magie chez les royaumes voisins. Et c'est cette ville dont on m'a parlé.
 : Je demande au cas où, car je chercherais quelqu'un susceptible de me mener là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1102
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 22
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent: Imagination d'auteur
Rang: B
Faction: Neutre
Dim 1 Juil - 14:01

- Oui, je viens bien de Canterlot. Et... c'est drôle que vous en parliez, j'avais prévu de prendre le chemin du retour demain.

Curieux, ce n'était pas tous les jours que Raving rencontrait quelqu'un qui voulait directement voyager avec lui... C'était la première fois à vrai dire.

Fallait-il se méfier de cet inconnu ? Il ne semblait pas spécialement dangereux... Malgré l'arc qui se trouvait en évidence sur son dos. Il ressemblait plus à un voyageur de grand chemin, d'autant que Raving puisse en juger. Autant curieux qu'interloquer, il s'approcha :

D'où est-ce que vous venez ? Je n'ai jamais vu de licorne comme vous par le passé.

Tout en disant cela, il jeta un coup d'oeil à la corne courbée de son interlocuteur. C'était un trait qu'il n'avait jamais vu chez une autre licorne.

Oh, excusez-moi, j'en oublie mes manières. Raving Story, conteur ambulant.

Poliment, il souleva son chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirin
Kirin
Messages : 596
Date d'inscription : 04/12/2017
Age : 27
Localisation : Là où se trouve des gens.

Feuille de personnage
Talent: FireBalls
Rang: A
Faction: Neutre
Dim 1 Juil - 15:32

Longbrâme écoutait leur conversation. C'était...un peu bizarre, mais bon...

La licorne du Neigphon cherchait une route vers Equestria. En parler à Raving était une bonne idée, mais il aurait mieux valu demande à un vrai habitant de la forêt, la route la plus sur. Dés que Raving salua la licorne blanche, ce fut ce moment là que le cerf décida de sortir de sa cachette, s'approchant du groupe.

[Longbrâme] : Un guide ? Ce serait plus malin de demander à un cerf dans ce cas.

Il s'inclina pour saluer la licorne du Neigphon.

[Longbrâme] : Désoler de vous avoir écoutez. Je suis Longbrâme, un cerf... indépendant. Je voyage beaucoup et je connais les routes pour se rendre d'un bout à l'autre de Evrefree. Si vous avez pas peur des loup, je sous près à vous donnez un coup de sabot.

En plus, s'était deux garçon ! Le pieds ! pas de fille râleuse qui allait pleurer sur une araignée ! Chouette ! Groupe virile ! Il sourit à l'idée de partager une aventure, même simple en leur compagnie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 30
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 22
Localisation : ici et ailleurs

Feuille de personnage
Talent: Archerie
Rang: B
Faction: Neutre
Dim 1 Juil - 17:13

J'avais vue juste il vient bien de Canterlot, et compte y repartir des demain, c'est parfait.
Les appréhensions semblaient s’estomper à mesure que nous échangions, ma journée de demain maintenant bouclé, je me détendis aussi. Il s'approcha pour me demander d’où je venais, regardant ma corne, seul chose que j'aurais du mal à cacher pour tirer un trait sur mes origines, sa courbure n'étant pas quelque chose d'anodine pour les habitants de l'ouest, et elle été au milieu de mon front. Ce qui me fit lever les yeux à mon tour vers celle-ci un petit sourire aux lèvres. Il s'excusa dans la fouler de ne s’être présenté et souleva son chapeau, j’appris son nom et son métier, Raving Story un conteur ambulant, d’où la caravane.

Aucun problème, enchanter Raving. Pour ma part, je viens de la cité de Sei'an à quelques kilomètres d'ici sur les terres du Neighpon.

Quand un cerf sortie de nul-part arriva à notre porter, je n'avais même pas remarquer sa présence jusqu'à maintenant, alors qu'il nous écouter, j’étaie beaucoup trop heureux de ma bonne fortune, et j'en avais oublié tout ce qui se passait autour de nous. Ci mes supérieures m'avaient vue, je me serais fait taper sur les sabots.
Et il se proposa pour nous aider à traverser Everfree, décidément, je devrais parier ce soir, je vais d’aubaines en aubaines. Il nous sourit en nous regardent, un jeune cerf franc et ouvert, qui n'avait pas l'air de vouloir un mal.Quelque peu surpris je lui répondis.

Ho bonsoir. Et bien, pourquoi pas. C'est encore mieux avec un habituer des lieux, je n'y vois pas d’inconvénient. J'hésitais un instant, ne sachant pas si je devais leur dire pour mon absence de domicile ou passer la nuit. Hmmm, nous pouvons nous retrouver ici demain, Vous habitez en ville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1102
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 22
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent: Imagination d'auteur
Rang: B
Faction: Neutre
Mer 4 Juil - 23:29

Tiens, voila qu'un cerf faisait à son tour son apparition. Décidément, c'était la nuit des rencontres. Et ce dernier se proposa comme guide.

Même s'il était un peu surpris, Raving devait admettre que la proposition était également intéressante pour lui : il avait manqué plusieurs fois de se tromper de route par mégarde : son sens de l'orientation était encore défaillant après son coup à la tête (heureusement qu'il y avait d'autres voyageurs à qui demander son chemin). Alors si tout deux pouvaient profiter de la présence d'un maître des lieux, cela les avantageait tous deux.

C'est gentil de vous proposer monsieur... Mais... pardonnez-ma curiosité, qu'entendez vous par "avoir peur des loups ?" Ils sont nombreux le long de la route ?

Raving espérait sincèrement que nom. Une autre question qu'il se posait était "qu'entendait-il par "cerf indépendant" ? Mais... Mieux valait-il garder cela pour plus tard.

Visceral semblait déjà avoir accepté la proposition, proposant de se retrouver le lendemain.

Personnellement, je ne bouge pas avant demain matin, si vous voulez faire le voyage à plusieurs. Et vous, où avez-vous prévu de passer la nuit Visceral ?

Question purement technique, mais le conteur ne pouvait s'empêcher de s'interroger. Il venait d'une ville voisine, après tout... Mais il devait bien avoir une solution pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirin
Kirin
Messages : 596
Date d'inscription : 04/12/2017
Age : 27
Localisation : Là où se trouve des gens.

Feuille de personnage
Talent: FireBalls
Rang: A
Faction: Neutre
Jeu 5 Juil - 9:07

Les deux licornes étaient vraiment ravis de voir un cerf ce proposer à les aider. Longbrâme sourit et à son tour, il s'inclina devant les deux poneys.

[Longbrâme] : Je m'appel Longbrâme. Oh avoir peur des loups. Et bien c'est qu'un loup va m'accompagner et que oui, il y en a beaucoup dans ses bois. Les monstres et plantes dangereuses sont surtout au cœur de la forêt. Les petits prédateurs vivent alors à la lisière tout comme les cerfs.

Il s'approcha d'eux. Des trois, le cerf était visiblement le plus jeune. Pour Raving, il semblait l'avoir vu quelque par mais où ? Quand à Visceral, il ne l'avait jamais vu. En même temps, le Neigphon était vaste et sinueux.

Restait donc le petit soucie de où dormir. Raving avait son chariot et si Visc se posait la question au cervidé, celui-ci répondit avant :

[Longbrâme] : Je ne peux pas dormir en ville. Généralement, je dors à la belle étoile. Donc la roulotte de monsieur Raving semble être la meilleurs solution pour vous Visceral.

Il ne s'étendit pas plus sur le pourquoi qu'il ne pouvait pas rester avec ses semblables. S'ils lui poseraient la question il leur répondrait, mais pas avant.

[Longbrâme] : Je vais juste appeler mon loup pour m’assurer qu'il va bien.


Longbrâme fit juste quelque pas vers la bordure de la clairière et il siffla dans le sifilet à son cou. Aussitôt, il eut du bruit et une tête de loup noir et marron apparu. Le cerf donna un grand coup de langue sur la joue de son ami, qui couina et lapa à son tour son chef de meute. Le cerf gloussa et il continua ses léchouille sur son loup avant de le présenter :

[Longbrâme] : Voici Woulfy. C'est mon ami. il est très câlin alors ayez pas peur quand il voudra vous faire des léchouilles. S'il vous gêne trop dit le moi et je le calmerai.


Il était toute fois trop proche de la ville pour que le loup puisse rester longtemps ici. Il dut lui demander de partir, le temps que le cerf s'éloigne d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 30
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 22
Localisation : ici et ailleurs

Feuille de personnage
Talent: Archerie
Rang: B
Faction: Neutre
Jeu 12 Juil - 15:11

Raving demanda au cerf : pardonnez ma curiosité, qu'entendez vous par "avoir peur des loups ?"  Qui en avait fait allusion plus tôt, mais la raiponce qui suivit fut bien plus inattendue que tout ce que j'aurais pu imaginer !
- Oh avoir peur des loups. Et bien, c'est qu'un loup va m'accompagner et que oui, il y en a beaucoup dans ses bois. 
Il a réussi à apprivoiser un loup ? Les yeux plissés, je regarde Longbrame. J'ai entendu plus d'une anecdote sur ces carnivores mangeures de bétails et de poney, que les paysans et les voyageurs haïsse comme la peste. Et ce cerf aurait réussi à dompter la sauvagerie naturelle d'une de ces créatures, je suis très perplexe, et je me questionne vite sur le bien-fondé de ces propos, j’espère qu'il ne se berce pas d'illusion quant à ces capacités à communiquer avec l'un des résident de la forêt dont la sauvagerie n'a d'égale que la renommer.
- Et vous, où avez-vous prévu de passer la nuit Visceral ?
Voilà la question fatidique qui me sort de mes réflexions lupines. Et Longbrame rajoute qu'il ne dort pas en ville.
- Et bien... Pour être franc, et n'étant pas d'ici, je comptais demander l’hospitalité à un résident, ou bien trouver un coin tranquille ou camper.
- La roulotte de monsieur Raving semble être la meilleure solution pour vous Visceral. Proposa le cerf et je répondis que je ne comptais pas m’imposer.
Mais voilà qu'il rajoute qu'il veut appeler son loup ici pour s'assurer qu'il va bien. Il s'écarta un peu plus loin, en bordure de forêt, mais toujours à poter de vue, et souffla dans le petit sifflet en bois qui pendait autour de son cou. Et voilà que le carnivore sortit des bois, je me raidis à son arrivée, son pelage brunâtre ce mêlé parfaitement avec les arbres environnements. Le cerf s'abaissa alors pour lui donner une léchouille, comme si lui-même avais laisser de coter la civilité pour mieux pouvoirs communiqué avec la bête qui semblait partager un fort lien affectif avec lui. J’étais troublé à la vue de leur ballet, à bien y regarder, il ne me semblait pas si gros, étai-ce un jeune ? Tout un tas de question me parviennent, alors qu'ils se retournèrent vers nous.
- Voici Woulfy. C'est mon ami. Il est très câlin alors n'ayez pas peur quand il voudra vous faire des léchouilles. S'il vous gêne trop dit le moi et je le calmerai.
- eu....je, vous... j'veux dire, comment vous avez... ? Balbutiais-je, avant de secouer la tête pour essayer de reprendre mes esprits. Je me tournai vers mon compère licorne pour essayer de retrouver un semblant de connivence. Restons calme et cohérent quel genre d'images grotesque peut tu bien renvoyer de toi-même à des inconnues. Il n'y a pas mort de poney, ni même de cerf. Si Longbrame a pu entretenir une telle complicité, jusqu'à laisser la gueule du carnivore lui frôler le museau, c'est que ce loup et belle et bien apprivoiser. Mais moi, je ne parle pas le langage loup, et j'ai trop peur de faire un pas de coter, si bien que je ne le regarde même pas. Je pris une bouffée d'air salvatrice : pardon, je ne suis pas sur de ce que je dois faire ou non, je n'ai jamais côtoyé de loup, je ne savais même pas que c'était possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1102
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 22
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent: Imagination d'auteur
Rang: B
Faction: Neutre
Sam 28 Juil - 16:18

Raving Faillit sursauter quand le cerf proposa à l'autre licorne de loger dans la caravane de Raving. C'était de sa maison qu'il parlait !

- Euh... Excusez-moi, mais je préfère encore décider moi-même de qui entre chez moi ou pas ! Ne le prenez pas mal Visceral... Bien sûr, si vous n'avez aucun autre endroit où dormir... Je peux toujours vous dépanner.

Situation embarrassante... Mais encore plus étrange fût le moment où un loup surgit des fourrés et se jeta sur le cerf... Pour lui faire des léchouilles. Raving avait l'habitude d'imaginer ces animaux comme des bêtes féroces, mais celui-ci semblait se comporter comme un chien domestique. C'était... pour le moins surprenant. Visceral avait l'air tout aussi surpris que le conteur.

- Je ne le savais pas non plus, admit-il. Enfin... personnellement, tant qu'il ne me lèche pas trop, cela devrait aller pour moi.

Rapidement, le loup s'éloigna à nouveau. Ils pouvaient reprendre les conversations sérieuses.

- Et... Donc, euh... Que faisons nous ? Départ demain à l'aube ? Si... Vous avez besoin d'un abri Visceral, je peux vous laisser le hamac des invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirin
Kirin
Messages : 596
Date d'inscription : 04/12/2017
Age : 27
Localisation : Là où se trouve des gens.

Feuille de personnage
Talent: FireBalls
Rang: A
Faction: Neutre
Dim 29 Juil - 7:54

Longbrâme fit pas attention au deux poney dans son dos, tant que Woulfy fut là. Le cerf était toujours si heureux de pouvoir avec son compagnon canin à ses côtés, pour lui donner de grand coup de langue et lui mordiller une oreille. Le loup battait de la queue comme un foufou, tout content lui aussi se partager ce petit instant. Ils étaient toute fois trop proche de la ville pour que le loup reste. Ils durent ce séparer provisoirement.

Visceral regardait Longbrâme comme si deux autre corne venait de lui pousser sur la tête. Il bafouillait, ne comprenant pas comme s'était possible.

[Longbrâme] : Pppppfffff Vous avez bien des chiens non ? Alors bon, puis faut relativiser. J'ai bien plus peur d'un dragon que d'un loup.

Il haussa des épaules, avant de rajouter.

[Longbrâme] : Reste toi même, tant que tu essayes pas de trop jouer à être le dominant en le renversant ou le mordant, il sera juste un peu trop joueur.

La suggestion du cerf sur l'utilisation de la roulotte de Raving fit déplaire celui-ci. Il s'était en effet un peu trop emballer pour avoir suggérer le l'utiliser, alors que ce n'était pas la sienne.

[Longbrâme] : Pardon, je me suis laisser emporté.


Pour sa par, le cerf pourrait se contenter de dormir sous la roulotte.

[Longbrâme] : Moi je peux dormir à la belle étoile, si le temps le permet. On peut partir à l'aube en effet. Il faut quand même de longue heure pour faire le tour de la forêt, plus de deux jours, si les chemin son praticable et si on tombe pas sur des monstres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 30
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 22
Localisation : ici et ailleurs

Feuille de personnage
Talent: Archerie
Rang: B
Faction: Neutre
Jeu 2 Aoû - 7:33

Le cerf sembla lever les yeux au ciel en pouffant face au peu de témérité dont je fais preuve envers son ami, et me dis de relativiser. Son flegme face à la situation me laisse de marbre, mais il haussa simplement les épaules avant de me donner quelques conseils pour que l'entente passe entre moi et ce qu'il considère être son animal de compagnie.

J'en prends note et hoche de la tête en signe d’approbation. Et c'est vrais que la nature regorge aussi d'animaux plus dangereux que son loup, c'est un fait et je ne lui donnerais pas tort sur se point, c'est précisément pour cela que j'ai cherché à avoir un guide ici, mais je trouve pas que se soit une raison valable pour aller prendre le thé avec une vipère venimeuse, ou que sais-je d'autre. Mais je vais garder mes pensées pour moi, je ne tiens pas à le froisser.


Nous en revenons donc au dilemme de ce soir, je vois bien que Raving n'est pas très à l'aise à l'idée qu'on lui force le sabot pour utiliser sa roulotte, ce qui est bien normal, mais par politesse me propose une place quand même. Je ne veux pas m'imposer, mais il est temps de prendre une décision et nous avons tous besoin d'une bonne nuit de sommeil pour attaquer la longue route qui nous attend alors je ne vais pas faire attendre mes nouveaux coéquipiers plus longtemps et prend donc les devant.

- C'est très gentille de votre part Monsieur Raving désoler de m’imposer, je pourrais tirer votre roulotte demain pour vous, en compensation de cet abri que vous m’offrez pour cette nuit, qu'en dites vous ? Quant à Monsieur Longbrâme rejoignez donc votre ami pour cette nuit nous ne bougerons pas sans vous dans tous les cas.


Les choses une fois misent en place et tout le monde d'accord, nous purent passer une bonne nuit.
J’aidais Raving au petit matin à ranger ce qui devait l’être, et Longbrâme nous rejoignit pour qu'enfin commencent notre périple au cœur de l'Everfree forest, nous éloignant inexorablement de toute civilisation, le pelage brun de la quatrième roue du carrosse, pointa bientôt à travers les buissons. Je reste moi même le plus serin possible comme me la conseillé le jeune cerf que je regarde nous guider à mesure que toutes traces de route disparais sous nos pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Une balade en foret [raving story, Longbrame, Visceral]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [750 pts] Petite balade en foret a la JBT
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Maple story
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Forêt Everfree :: Citée Cervidée :: Ville et Habitations-
Sauter vers: